Qui sommes-nous?

En bref, le District scolaire francophone du Nord-Ouest (DSFNO) est une organisation membre du systĂšme public d’éducation du Nouveau-Brunswick.

Nous desservons les communautĂ©s des rĂ©gions de Kedgwick / Saint-Quentin, de Grand-Sault, du Bas-Madawaska, d’Edmundston et du Haut-Madawaska, au Nouveau-Brunswick.

Nous accueillons 5 007 Ă©lĂšves francophones – dont 3 397 au primaire et 1 610 au secondaire – dans 18 Ă©coles.

Nous offrons aussi divers services Ă  un potentiel de plus de 2 100 enfants d’ñge prĂ©scolaire, de mĂȘme qu’à une soixantaine de garderies Ă©ducatives.

L’équipe du DSFNO comprend au-delĂ  de 875 employĂ©s permanents, ainsi rĂ©partis :

   âŠ 391 membres du personnel enseignant

   âŠ 306 membres du personnel non-enseignant des Ă©coles

   âŠ 142 membres du personnel d’appui aux Ă©coles

   âŠ 36 membres des directions des Ă©coles

Chaque jour, Ă  bord de leurs 61 autobus, nos conducteurs transportent environ 3 795 Ă©lĂšves, sur une distance totale de 8 517 km.

Grùce aux liens tissés serrés avec nos familles et nos communautés, nos écoles peuvent compter sur divers partenaires communautaires, bénévoles et financiers, qui bonifient les apprentissages et favorisent la réussite éducative de leurs élÚves.


Notre structure

Le DSFNO est la structure administrative mise en place pour offrir un service éducatif aux élÚves qui fréquentent les écoles francophones sous sa responsabilité.

Les parents et les communautĂ©s desservies par le DSFNO sont Ă  la fois ses clients et ses gestionnaires. Ceux-ci sont reprĂ©sentĂ©s par le Conseil d’éducation de district – ou CÉD – , qui s’assure que leur voix soit toujours entendue.

Le CÉD est notamment responsable d’établir les orientations, les prioritĂ©s et le fonctionnement du DSFNO. En somme, il a la double mission de s’assurer, d’une part, que les enfants d’ñge prĂ©scolaire et les Ă©lĂšves reçoivent des services et des programmes Ă©ducatifs de qualitĂ© en fonction de leurs besoins et des besoins des communautĂ©s qu’il reprĂ©sente. D’autre part, il veille Ă  ce que les Ă©coles soient le pivot de la transmission de la langue et de la culture francophones. Il est formĂ© de huit conseillers Ă©lus pour un mandat de quatre ans et d’un Ă©lĂšve conseiller Ă©lu pour un mandat d’un an.

La direction gĂ©nĂ©rale a l’obligation de rendre des comptes au CÉD.

La direction gĂ©nĂ©rale est l’administratrice en chef du DSFNO. Elle doit, entre autres, coordonner et administrer les programmes et les services Ă©ducatifs, en plus d’assurer la mise en place des meilleures mĂ©thodes d’enseignement et d’évaluation.

Sous la tutelle de la direction générale, les directions des écoles assurent les services dans leurs établissements respectifs.